Le look faussement streetwear printemps 2018


    Hola ! J'espère que vous allez bien ! L'année dernière, j'ai découvert la chaîne de boutique Stradivarius, depuis, je ne jure que par elle. Les produits de cette enseigne espagnole ont un excellent qualité/prix. Ils donnent un vent de fraîcheur et de gaieté à mon dressing. Dans cet esprit, j'ai essayé de créer un look faussement streetwear.

Vous l'aurez peut être deviné, ce tee-shirt à manches longues rouges vient de chez Stradivarius. Acquis en avril pour 15,99€, j'adore sa coupe et sa couleur (existe aussi en gris, noir et écru). Il est lumineux. Porté, on s'y s'en bien et très confortable. Quand le printemps se rafraîchit, c'est l'article que j'aime porté. Ses bandes blanches sur les manches rappellent la mode sportwear.

J'ai voulu jouer avec ce côté décontracté en le cassant avec une jupe en simili-cuir taille haute de chez Zara (d'ailleurs, le groupe de Zara a acheté Stradivarius). La matière et la coupe donnent un effet chic sans en faire des tonnes. Je l'avais acheté en solde l'année dernière (15€) et depuis, elle ne me quitte plus. Elle est devenue un incontournable de mon armoire. L'unique ombre au tableau est le froissage.. comme c'est du simili-cuire, je n'ose pas la repasser ... Avez-vous des astuces ?

A cela, on peut ajouter des chaussures plates types baskets ou des petites bottines à talon. Personnellement, t'en qu'à faire, j'ai choisi des bottines noires Minelli qui rappellent la matière de la jupe.

En espérant que ce look vous plaise,
Beso,









Mon crumble gourmand aux pommes


    Hey ! Des fois, on a des pommes à ne plus savoir quoi en faire dans notre cuisine (oui, c'est toujours tentant d'acheter plein de pommes). Mais pas de panique, chaque problème sa solution. Pour éviter le gaspillage, voici ma recette de Crumble aux pommes. Elle m'est souvent d'un grand secours lorsque je dois écouler rapidement mon stock de pommes. Et également lorsque je veux manger autre chose que des pommes crues.



Ingrédients :

- au moins 5 ou 6 pommes ;
- 50 g de sucre ;
- 50 g de farine ;
- 25 g de beurre ;
- cannelle ;
- 4 palets bretons (ou plus la gourmandise).




Étapes :


• Épluchez, épépinez et coupez les pommes en gros morceaux. C'est de loin l'étape la plus longue si comme moi, vous n'êtes pas très à l'aise avec les couteaux de cuisine. Pendant ce temps, préchauffez votre four à thermostat 8.

• Beurrez le plat à gratin et versez les morceaux de pommes en les répartissant uniformément. Une sorte de couche de fruits au fond du plat.

• Mélangez dans un récipient 50 g de sucre, 50 g de farine, 25 g de beurre, 1/2 cuillère à café de cannelle et les miettes de biscuits. Puis, travaillez le tout avec les doigts afin d'obtenir un sable grossier.

• Repartissez le mélange sur les morceaux de pommes déposés au préalable dans le plat à gratin.

• Enfournez la préparation 25 mn au four.



Il est meilleur chaud alors n'hésitez pas à le manger sans attendre, tout juste sortie du four ou à le faire réchauffer plus tard. Bonne dégustation !


Et vous, avez-vous aussi des recettes de cuisine anti-gaspillage ? 
Lesquelles ?

Vivre seule et (pourtant) heureuse


    Bonjour à tous ! Aujourd'hui, je vous donne rendez-vous pour un article un peu particulier. L'envie me dévorait de partager avec vous quelque chose de personnel et qui change de ce que vous pouvez avoir l'habitude de lire sur mon blog. Il s'agit d'un billet d'humeur (le premier) dans lequel je me livre mais pas simplement. Un échange aussi sur le bonheur d'être seule en amour.


Accepter d'être seule en amour


Pour beaucoup d'entre nous, être seule en amour peut être une source d'angoisse, une peur, un synonyme de solitude. En résumé, un état incompatible avec l'idée que nous pouvons avoir du bonheur. Il peut réanimer des peines et provoquer de la tristesse. Pendant longtemps et dès le plus jeune âge, l'idée d'être en couple était associée au bonheur. Avec l'évolution des schémas familiaux cette idée a peut être reculée mais cette association est encore très présente aujourd'hui. Les magazines sur le sujet donnent tout un tas de conseils pour sortir du célibat, comme si il fallait le fuir comme la peste. Enfant, je répondais à la question "quelle est ta plus grande peur dans la vie ?" par la phrase "finir seule, sans mari et ne pas avoir d'enfants".

Pourtant, de plus en plus de personnes sont amenées par choix ou non à vivre seules. Sont-elles forcément malheureuses ? Je ne pense pas. Le bonheur est un état qu'il est possible d'atteindre par une multitude de chemins différents. Il ne se limite pas à être avec quelqu'un. D'ailleurs, une personne en couple peut être très malheureuse.

Du moins, c'est le constat que j'ai pu faire ces dernières années. Je faisais parti de ces femmes qui ont toujours pensé qu'il "fallait être en couple" pour être heureuse. Je vivais très mal le célibat. Et la plupart du temps avec l'optique de me "recaser au plus vite". Avec le recul, du temps et des questionnements sur moi-même, je me suis rendue compte que cette idée formalisée dans ma tête était fausse. Et j'ai commencé à remettre en doute ce schéma. Bien que certaines histoires d'amour m'aient rendu heureuse ou non, j'ai accepté l'idée de pouvoir être heureuse seule et je l’expérimente à chaque moment. Les hommes ne sont plus source de préoccupations.


S'écouter davantage, être actif et avoir une vie sociale


Aujourd'hui, je me sens même mieux seule que avec quelqu'un, peut être parce que je n'ai pas trouvé la bonne personne me direz-vous. Mais je pense surtout que je prends le temps de me construire et de vivre seule. Je réapprends à me connaître, à explorer, à oser et à m'impliquer dans les choses que j'aime. Ces expériences que je vis me nourrissent et me font avancer. J'ai des amis en or qui sont très présents dans ma vie et je leur accorde du temps. Pour certains, je les découvre, pour d'autres, je réapprends à les connaître.

Quand quelqu'un me demande "mais tu ne sors avec personne ?", je réponds tout simplement que "je me sens bien mieux seule et que je ne cherche personne". Pour le moment, je n'ai plus ce "besoin" d'être avec quelqu'un. Ce n'est pas toujours facile à faire comprendre. Certaines personnes se sentent très dépendantes de l'idée d'avoir un partenaire mais ce n'est plus mon cas. Et même dans une vision plus globale de l'idéal de vie que je souhaite accomplir, "finir seule" est une option envisageable pour moi.

Je me sens tout simplement inconditionnellement libre et heureuse. Si un jour je souhaite de nouveau être avec quelqu'un, j'aurai d'abord appris à être heureuse seule et à avoir du recul. Pour le moment, j'ai encore besoin de vivre pour moi, de continuer à me découvrir et à avancer sur le chemin de l’émancipation.


Et vous, pensez-vous que le bonheur est forcément associé à l'idée d'être avec quelqu'un ? 
Pourquoi ?

Le look old school printemps 2018

    Bonjour à tous, en rendant visite à mes parents le week-end dernier, j'ai fait l'acquisition de cette sublime jupe (en fouinant dans les "vieilles affaires de ma maman). Il fallait absolument que j'en fasse un look parce que je la trouve sublime. Elle qui n'avait plus vu la lumière du jour depuis des années, je ne la quitte plus pour me balader dans les rues de Bordeaux.

    En ce moment, j'adore ce genre de pièce. La jupe mi-mollet peut être élégante, habillée, chic mais en même temps décontractée, old school, simple. Il est facile de jouer avec les effets pour proposer plusieurs looks. Et puis depuis l'année dernière, elle fait son grand retour dans nos gardes robes. 

    Pour l'accompagner, j'ai choisi un petit pull léger en maille de chez Kiabi (15€). Sa couleur moutarde avec ses manches 3/4 s'accordent parfaitement pour le printemps. Et pour rehausser le tout, des talons, un peu style salsa avec de petits talons histoire de rester à l'aise sans en faire trop.

    Je vous laisse en juger par vous même, 
A bientôt,



Calendrier 2018 à télécharger


    Bonjour à tous, en ce beau mois de mai, j'ai décidé de me relancer dans les outils d'organisation. Tout particulièrement dans la série des calendriers mensuels. Ils sont téléchargeables chaque mois gratuitement sur mon blog en format A4 portrait. Les liens seront postés ici au fur à mesure des mois afin de regrouper chaque fiche dans un seul article de blog.

Pour ne pas louper la sortie du prochain mois, n'hésite pas à t'abonner à la newsletter ici.

En espérant que le design vous plaise,


Mai 2018





















Si vous les utilisez, je serai ravie d'avoir vos retours sur ces outils afin de les améliorer.

SOS la guerre des poils : épilation du corps


    Les beaux jours sont de retour et pour certaines d'entre-nous, premiers rayons de soleil riment avec épilation, rasage, galère. La guerre des poils est officiellement ouverte.


Que choisir : rasage, cire, crème dépilatoire  ?



 Les avantages et inconvénients de chaque technique : 


Rasoir Crème dépilatoire          Cire  Épilateur électrique
+ gain de temps, facilité d'usage, économie gain de temps, facilité d'usage repousse lente (1 à 2 
fois / mois)


repousse lente (1 à 2 fois / mois), économie


- repousse rapide, agresse beaucoup 
la peau.
très chimique, repousse rapide, budget conséquent. durée de l'acte, 
douleur, difficulté d'usage (au début), poils incarnés, 
attendre une repousse de 3 cm minimum.
durée de l'acte, douleur, risques de poils coupés, poils incarnés, attendre une repousse de 3 cm minimum.


Pour l'épilation au maillot, la crème dépilatoire est proscrite car trop toxique. Privilégiez la cire chaude sans bande si vous n'êtes pas trop douillette, c'est beaucoup plus pratique. La nair cire divine convient parfaitement (disponible dans toutes les grandes surfaces). Sinon rabattez-vous sur le rasoir.


Que faire : les bons gestes à adopter ?



 Avant l'épilation : 

- on n'oublie pas de bien s'exfolier la peau pour avoir une peau net et faire sortir les poils incarnés. En ce moment, j'utilise le gommage Bahia do Brasil de la marque Ushuaia. Disponible dans toutes les grandes surfaces, il est efficace pour les peaux sensibles et son prix reste abordable (environ 5€).

- on prend une bonne douche ou bain pour avoir une peau bien propre avant l'épilation. Cela facilite l'adhérence des produits d'épilation. Pour un effet anesthésiant lors de l'épilation, n'hésitez pas à passer de l'eau froide sur les zones à épiler. Le froid diminuera la douleur.

- on évite de se tartiner de crème hydratante pour éviter d'empêcher la cire de coller sur la peau.


 Après l'épilation : 

- on applique une crème hydratante (sans alcool) pour nourrir et rétablir l'équilibre de la peau. L'application peut se faire quotidiennement pour assoupir l'épiderme et éviter l'apparition de poils incarnés.


Les produits que j'utilise :






Et vous, quels sont les produits que vous utilisez ? 
Avez-vous aussi vos petites astuces ?

La petite marinière version printemps 2018



    Bonjour à tous, pour cette réouverture de blog (enfin !), je vous propose un nouveau look de saison. Une tenue pour ressortir les basiques et la petite marinière, toujours des valeurs sûres de nos gardes-robes. Avec les baisses de température de ces derniers jours (comptez quand même 23°C), il faut se couvrir davantage alors on oublie temporairement les débardeurs et les sandalettes (mais le soleil reviendra, promis).

    Ainsi, me revoilà, cette fois-ci avec une marinière ornée de rayures noires et blanches, manches 3/4, une coupe idéale pour les jours nuageux du printemps. Côté bas, une petite jupe patineuse noire toute simple pour ne pas surcharger la tenue. Et des bottines noires assez légères pour l'effet old school.  Pour ne pas crever de chaud avec un manteau, une petite veste en jean cloutée dans le dos fera très bien l'affaire et cassera l'effet sage de la tenue. Sans oublier le chouchou... un petit chapeau noir en laine feutre.

    Je vous laisse avec quelques photos. 
Passez une bonne semaine,







Tutoriel maquillage #1 : le look bohème


   Avec l'aide de ma palette adopt' reçue à Nöel, je vous propose ce petit tutoriel maquillage frais et léger. Parfait pour un look de jour simple à réaliser. Il ne nécessite pas beaucoup de matériels et le fard à paupières marron sublimera votre regard.


Les couleurs de cette palette sont incroyables avec un large choix de teintes (rosées, violines, marrons, bleutées et vertes). La pigmentation est parfaite et tient longtemps sur la paupière. Il en devient facile de jouer avec les nuances et la matière se laisse plutôt bien travailler.

Le seul inconvénient est peut-être son format. Elle est très grande alors ne comptait pas sur elle pour les retouches maquillages de la journée. Sa place n'est pas dans votre sac mais bien sur votre commode.

Comme c'est une édition de Noël, elle n'est plus disponible mais Adopt' propose d'autres palettes toute l'année. Elles sont très abordables (environ 15€) et la qualité est équivalente à celle-ci.

En réalisant ce maquillage, je suis tombée en amour pour lui. J'aime le porter et il est devenu mon maquillage chouchou du moment. A vous d'en juger avec ce Tutoriel 


Ce maquillage vous a t'il plu ? Et que pensez-vous des produits adopt' ?

Copyright © 2018 La pause mocha